Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Rome n’est plus dans Rome, ou pourquoi l’histoire romaine en grec ? : L'exemple de Dion Cassius

Résumé : Dans l’écriture de l’Histoire chez Dion Cassius, les marques d’implication dans la culture grecque et dans la culture romaine ne sont pas séparées ni antagonistes, mais se superposent pour inviter à une synkrisis qui est le mode opératoire et la marque distinctive de l’Histoire. Les références à Thucydide n’ont pas de valeur simplement ornementale, mais elles établissent des analogies entre les événements relatés par l’historien sévérien et ceux de la Guerre du Péloponnèse ; ils participent ainsi à la construction du fait historique comme objet d’une connaissance empirique, dont la structure tragique de la narration souligne et accentue le mode d’acquisition.
Liste complète des métadonnées

https://shs.hal.science/halshs-02086088
Contributeur : Agnès Tapin Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 1 avril 2019 - 10:29:19
Dernière modification le : jeudi 23 juin 2022 - 13:35:33

Identifiants

Collections

Citation

Pierre Cordier. Rome n’est plus dans Rome, ou pourquoi l’histoire romaine en grec ? : L'exemple de Dion Cassius. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, 2005, Dossier : Et si les Romains avaient inventé la Grèce?, N.S.3, pp.337-348. ⟨10.4000/books.editionsehess.2165⟩. ⟨halshs-02086088⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21