Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

The Phonological Politics of Plato and the Myth of Protagoras

Résumé : Le long mythe-logos de Protagoras qui ouvre le dialogue platonicien, n’obtient pas de réponse. Mais les sophistes, interlocuteurs de Socrate à la maison de Callias, sont présentés avec des caractéristiques phonétiques particulières et comme étrangers. Platon présente ainsi le paradoxe d’un discours fait sur et pour Athènes prononcé par des gens qui jamais ne pourront participer de ses institutions. Sous la discussion sur l’arete, le dialogue propose une discussion sur les formes et le sens des discours ainsi que le montrent les 18 occurrences du mot phone. Quelques propositions que nous lisons dans la République et dans les Lois, et aussi dans le Cratyles et le Philèbe, montrent l’intérêt que présente, pour Platon, la connaissance et le contrôle de la voix des agents sociaux.
Liste complète des métadonnées

https://shs.hal.science/halshs-02090759
Contributeur : Agnès Tapin Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 5 avril 2019 - 10:21:32
Dernière modification le : jeudi 23 juin 2022 - 13:35:32

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Marco V. García Quintela. The Phonological Politics of Plato and the Myth of Protagoras. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, 2009, N.S.7, ⟨10.4000/books.editionsehess.2482⟩. ⟨halshs-02090759⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34