Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Contamination et vengeance : pour une diachronie du miasma

Résumé : Dans cet article on examine à nouveau la question du miasma du point de vue de sa définition et de sa diachronie. On analyse les questions herméneutiques ouvertes par les modèles utilisés jusqu'à présent et on soutient que ces modèles ne sont pas assez adéquats pour expliquer la contamination et sa nature religieuse, juridique et politique. On propose de comprendre le phénomène du miasma à l'intérieur d'un modèle cosmologique interconnecté qui intègre les aspects mentionnés plus haut. Dans la seconde partie, l'article ébauche une diachronie du miasma d'Homère à l'Athènes classique. On considère à nouveau la question de l'absence du miasma chez Homère en l'expliquant par le statut de la vengeance comme norme en vigueur dans la société des poèmes. Le miasma est alors considéré comme une élaboration athénienne liée au code draconien et à l'effort de limiter l'initiative des familles dans un cadre procédural géré par la polis, où la contamination par le sang versé exprime une forme de blâme social et de réprobation éthico-religieuse tout en étant strictement réglée par la loi.
Liste complète des métadonnées

https://shs.hal.science/halshs-02100244
Contributeur : Agnès Tapin Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 15 avril 2019 - 16:37:30
Dernière modification le : jeudi 23 juin 2022 - 13:35:24

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Manuela Giordano. Contamination et vengeance : pour une diachronie du miasma. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, 2014, N.S.12, pp.291-310. ⟨10.4000/books.editionsehess.3241⟩. ⟨halshs-02100244⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

70