Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Cynisca l’Eurypontide : genre, autorité et richesse dans la Sparte impériale du début du IVe siècle avant notre ère

Résumé : Cynisca représente l’exemple parfait des nouvelles valeurs, nullement conformes à la pensée de Lycurgue, en vogue dans la Sparte impériale que régissait son frère Agésilas II. Propriétaire d’un patrimoine personnel, Cynisca a investi sa richesse dans l’élevage d’excellents chevaux de course qui lui ont permis de devenir la première femme à obtenir la victoire lors des jeux olympiques. L’instrumentalisation de ses deux victoires et les somptueuses offrandes qu’elle a dédiées tant dans le sanctuaire panhellénique que dans ceux de sa propre cité révèlent la volonté de Cynisca de marquer de son empreinte une société lacédémonienne qui a fini par l’héroïser et l’ériger en modèle pour les jeunes filles spartiates.
Liste complète des métadonnées

https://shs.hal.science/halshs-02100280
Contributeur : Agnès Tapin Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 15 avril 2019 - 16:53:33
Dernière modification le : jeudi 23 juin 2022 - 13:35:24

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

César Fornis. Cynisca l’Eurypontide : genre, autorité et richesse dans la Sparte impériale du début du IVe siècle avant notre ère. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, 2014, N.S.12, pp.311-324. ⟨10.4000/books.editionsehess.3251⟩. ⟨halshs-02100280⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69