Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Hieromênia and sacrifice during the Hyakinthia

Résumé : La période de trêve associée à Sparte aux Hyakinthia est mentionnée par Hérodote à propos des dix jours durant lesquels une ambassade athénienne y fut retenue en 479 avant notre ère. Cependant, selon Polycrates, les Spartiates ne célébraient les Hyakinthia que pendant trois jours. La contradiction apparente entre Hérodote et Polycrate peut être surmontée si l’on rappelle que le festival proprement dit occupait souvent une partie d’une trêve plus longue nommée hieromênia. Une lecture attentive du texte d’Hérodote suggère que les Hyakinthia duraient au moins neuf jours. Nous avançons que pendant la période précédant le festival proprement dit les Spartiates montaient des tentes dans le sanctuaire d’Apollon à Amyclées, pour préparer la kopis, le diner rituel du second jour de la fête. Finalement, nous avançons que le sacrifice à Apollon d’un grand nombre de chèvres était le trait principal du festival, qui se terminait par des jeux olympiques le troisième jour.
Liste complète des métadonnées

https://shs.hal.science/halshs-02111643
Contributeur : Agnès Tapin Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 26 avril 2019 - 10:42:38
Dernière modification le : jeudi 23 juin 2022 - 13:35:30

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Angeliki Petropoulou. Hieromênia and sacrifice during the Hyakinthia. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, 2015, N.S.13, pp.167-188. ⟨10.4000/books.editionsehess.3366⟩. ⟨halshs-02111643⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47