Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Inequalities and growth: Are there good and bad inequalities?

Résumé : Cet article soutient que l'on peut sortir de l'impasse dans lequel se trouve la théorie de la relation inégalités – croissance en utilisant la théorie de l'entrepreneur pour expliquer la croissance économique d'un pays. L'idée est la suivante. A l'image du cholestérol, il existerait de bonnes et de mauvaises inégalités. Les mauvaises inégalités sont le résultat de dépenses en recherche de rente, alors que les bonnes inégalités trouvent leur origine dans l'activité productive ou de recherche de profit des entrepreneurs. On peut, alors, réinterpréter les travaux empiriques proposés par l'économie quantitative et montrer que les inégalités nuisent à la croissance dans les pays où les institutions incitent les activités improductives des entrepreneurs alors qu'elles sont bonnes pour la croissance lorsqu'elles sont le résultat de l'activité de recherche de profits des entrepreneurs.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00270483
Contributeur : François Facchini <>
Soumis le : vendredi 4 avril 2008 - 18:13:42
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:23
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 juin 2011 - 11:22:53

Fichiers

INEQUALITIES-SA-FF08.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00270483, version 1

Collections

Citation

François Facchini. Inequalities and growth: Are there good and bad inequalities?. Public Choice Spciety, 2007, San Antonio (USA), United States. ⟨hal-00270483⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

274

Téléchargements de fichiers

353