Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Facettes du declassement, quel role pour les politiques de l'emploi?

Résumé : Quelle est l'ampleur du déclassement à l'embauche pour les jeunes qui s'insèrent actuellement sur le marché du travail ? Pour une part non négligeable d'entre eux, cette entrée se fait sur un contrat aidé de la politique de l'emploi. Les dispositifs publics en faveur des jeunes protègent-ils du déclassement ? L'hypothèse retenue est que le déclassement peut s'analyser comme un problème de fi le d'attente et que les emplois aidés agissent sur les phénomènes de concurrence pour l'emploi. À partir de l'enquête « Génération 98 » du Céreq et afin de percevoir plusieurs visages du déclassement, une approche statistique, fixant des normes, est confrontée à une approche subjective, telle qu'elle est ressentie par les salariés. L'analyse des décalages entre la catégorie socioprofessionnelle de l'emploi occupé et le niveau de diplôme des jeunes montre que, jusqu'au niveau bac+2, les emplois aidés préservent du déclassement. Cependant, les bénéficiaires des mesures pour l'emploi se sentent plus souvent que les autres employés en dessous de leur niveau de compétence, c'est-à-dire déclassés « subjectivement ». Des espaces de mobilité différenciés peuvent ainsi être identifiés sur un marché du travail segmenté.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00308713
Contributeur : Laurence Lizé <>
Soumis le : jeudi 31 juillet 2008 - 17:39:34
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:22

Identifiants

  • HAL Id : hal-00308713, version 1

Collections

Citation

Laurence Lizé. Facettes du declassement, quel role pour les politiques de l'emploi?. Travail et Emploi, DARES, 2006, pp.33-45. ⟨hal-00308713⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

314