Le profit ou la domination : La figure de l'esclave dans l'économie d'Adam Smith - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Access content directly
Book Sections Year : 2002

Le profit ou la domination : La figure de l'esclave dans l'économie d'Adam Smith

Abstract

L'aversion de l'auteur de la Richesse des Nations à l'égard de l'esclavage ne fait guère de doute et se double d'une argumentation économique. Comme celle de ses successeurs, jusqu'à Ricardo, Mill, puis Cairnes, l'argumentation de Smith conduit à conclure à l'inefficacité de l'esclavage face à l'activité libre – salariat ou travail indépendant. Les raisons positives de son émergence et de sa persistance semblent alors d'autant plus obscures. La réponse avancée par Smith ne concerne pas les choix du travailleur libre ou asservi, mais ceux de son maître, qui arbitre entre le désir de la domination et celui du profit dans un contexte d'aversion face au risque d'une révolte des esclaves. En plaçant l'accent sur les conséquences patrimoniales de l'abolition de l'esclavage, il est ainsi conduit à minimiser l'influence des modifications des préférences des maîtres, de leur aversion face au risque, ou de la profitabilité des activités productives, en faveur de celle d'un contre-pouvoir, dont les intérêts convergent avec ceux des esclaves, et dont l'autorité permet que leur liberté leur soit progressivement restituée.
Fichier principal
Vignette du fichier
Lapidus_-_Smith_Esclavage_2002.pdf (116.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00344915 , version 1 (06-12-2008)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00344915 , version 1

Cite

André Lapidus. Le profit ou la domination : La figure de l'esclave dans l'économie d'Adam Smith. Fred Célimène et André Legris. L'Économie de l'Esclavage Colonial, CNRS Editions, pp.47-72, 2002. ⟨hal-00344915⟩
302 View
2061 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More