Dépendance interentreprises et inégalités d'emploi : hypothèses théoriques et tests empiriques

Résumé : Cet article met l'accent sur le poids des rapports de force dans les relations interentreprises et analyse leur incidence sur la gestion de l'emploi. Nous montrons tout d'abord que le recours à la sous-traitance, parce qu'il conduit les donneurs d'ordres à planifier et contrôler l'activité des sous-traitants, crée une chaîne de dépendance économique interentreprises. Nous formulons ensuite l'hypothèse que cette chaîne de dépendance influence la structure des qualifications d'une part et le niveau des rémunérations d'autre part. Des tests empiriques menés sur le cas français viennent confirmer ces hypothèses : les entreprises qui sous-traitent externalisent le travail d'exécution et versent des salaires plus élevés à leurs salariés, et ce d'autant plus qu'elles ne sont pas elles-mêmes preneurs d'ordres.
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00379702
Contributeur : Corinne Perraudin <>
Soumis le : mercredi 29 avril 2009 - 10:49:55
Dernière modification le : vendredi 5 avril 2019 - 01:15:58

Fichier

117-dependance_interentreprise...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00379702, version 1

Collections

Citation

Corinne Perraudin, Héloïse Petit, Nadine Thevenot, Bruno Tinel, Julie Valentin. Dépendance interentreprises et inégalités d'emploi : hypothèses théoriques et tests empiriques. 2009. ⟨hal-00379702⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

308

Téléchargements de fichiers

342