Santé et pénibilité en fin de vie active: Une comparaison européenne

Résumé : Cet article explore l'impact de différentes stratégies d'emploi sur la satisfaction au travail et la santé perçue des seniors. Dans un contexte européen de politiques visant à accroître les taux d'emploi des seniors, la question du maintien en emploi des seniors en mauvaise santé et/ou subissant des conditions de travail pénibles est d'actualité. Les politiques de maintien en emploi reposent principalement sur des incitations financières et la restriction de l'accès aux dispositifs de cessation anticipée d'activité. Cependant, certains pays européens ont fait de la soutenabilité du travail un axe majeur de leurs stratégies d'emploi et mené des politiques d'amélioration des conditions de travail. Pour appréhender ce contexte institutionnel, nous menons une comparaison de la capacité de travail de la main-d'oeuvre vieillissante dans onze pays européens à partir d'une analyse factorielle sur données individuelles (enquête SHARE, 2004). On entend ici par capacité de travail l'état de santé subjectif des individus et leurs conditions de travail déclarées (pression physique et psychologique, latitude décisionnelle, sentiment de récompense, perspectives d'emploi). L'analyse met en évidence que les seniors des pays nordiques et continentaux sont davantage satisfaits en termes de conditions de travail et de santé que les seniors des pays méditerranéens. Ce résultat est d'autant plus marquant que l'on peut s'attendre à un effet de travailleur sain plus fort dans ce dernier groupe : cet effet de sélection conduit à avoir un échantillon de personnes en emploi plus jeune et a priori en meilleure santé. L'analyse exploratoire fait émerger des hypothèses sur la gestion différenciée de la santé en fin de carrière. Les pays ayant adopté une stratégie nordique de vieillissement actif réussissent à avoir de bonnes performances tant sur le plan des taux d'emploi que sur celui des conditions de travail. Ceci indique qu'ils parviennent à maintenir en emploi des personnes en moins bonne santé par des mécanismes de compensation. La position relative défavorable de la France révèle une intensification du travail subie également par les travailleurs âgés et qui se révèle par des conditions de travail moins bien supportées.
Type de document :
Autre publication
Document de travail du Centre d'études de l'emploi, n°120, juin. 2009
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00396231
Contributeur : Catherine Pollak <>
Soumis le : mercredi 17 juin 2009 - 11:40:09
Dernière modification le : mardi 30 janvier 2018 - 17:50:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 juin 2010 - 20:40:46

Fichier

Pollak_09_WP_CEE_Sante_et_peni...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00396231, version 1

Collections

Citation

Catherine Pollak. Santé et pénibilité en fin de vie active: Une comparaison européenne. Document de travail du Centre d'études de l'emploi, n°120, juin. 2009. 〈hal-00396231〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

387

Téléchargements de fichiers

375