Les ambiguïtés des directives d'harmonisation totale. La nouvelle répartition des compétences communautaire et interne

Résumé : L'harmonisation totale s'impose désormais comme le mot d'ordre de nombre de directives communautaire de droit contractuel, depuis l'intronisation de la « nouvelle approche » en 2005. La méthode soulève pourtant d'importantes difficultés d'application, relatives à la frontière du pouvoir normatif revenant aux institutions communautaires et aux Etats membres. Rien n'est moins évident que d'articuler l'intensité de l'harmonisation — son caractère « total » — et le domaine de cette harmonisation. La réponse à la question préjudicielle livrée par la CJCE dans la matière voisine de la responsabilité des produits défectueux, le 4 juin 2009, permet de saisir ces ambiguïtés et d'en mesurer l'ampleur. Elle invite à repenser l'articulation entre les pouvoirs normatifs communautaire et interne, sur fond de reformulation de leur équilibre au sein de la notion de directive.
Type de document :
Article dans une revue
Recueil Dalloz, Dalloz, 2009, p. 2047
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00424942
Contributeur : Valerie Burgos <>
Soumis le : lundi 19 octobre 2009 - 14:02:36
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:05
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 juin 2010 - 21:46:02

Fichier

2009-Dalloz-HTotale-JR.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00424942, version 1

Collections

Citation

Judith Rochfeld. Les ambiguïtés des directives d'harmonisation totale. La nouvelle répartition des compétences communautaire et interne. Recueil Dalloz, Dalloz, 2009, p. 2047. 〈hal-00424942〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

404

Téléchargements de fichiers

3849