Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L'ordre de marché comme croyance

Résumé : Cet article propose une théorie radicalement subjective de l'ordre de marché. Il propose d'écarter, d'une part, les théories qui figent l'ordre autour d'un modèle qui lui préexiste (théorie de l'équilibre et théorie des ordres auto-organisés) (2) et de développer, d'autre part, une conception de l'ordre qui prend le point de vue des acteurs (3). L'ordre n'est pas défini dans cette perspective en référence à un critère posé ex ante par l'observateur, mais par rapport aux règles qui le constituent. L'ordre de marché est alors pensé comme un ordre suis generis qui est invisible par nature puisque mental. C'est parce que les hommes ont des motifs de croire et la volonté de croire que le marché est un ordre qu'il en est un. L'ordre de marché ne se perpétue, dans ces conditions, que s'il est perçu comme tel par les individus qui cherchent à réaliser leur projet de production et de consommation par l'échange.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00433088
Contributeur : François Facchini <>
Soumis le : mercredi 18 novembre 2009 - 10:24:48
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-00433088, version 1

Collections

Citation

François Facchini. L'ordre de marché comme croyance. Procesos de Mercado, Revista Europea de Economia Politica, 2005, 1 (2), pp. 11-40. ⟨hal-00433088⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171