Genre et sexualité : deux impensés de la géographie politique française

Résumé : Le genre et la sexualité sont deux absents des analyses de géographie politique françaises, contrairement aux mondes anglo-saxons où les post-colonial studies (Homi Bhabha, Edward Said, Gayatri Spivak) et des gender studies (Judith Butler, Gayle Rubin, Joan Scott) offrent des références conceptuelles, théoriques et méthodologiques qui ont toute leur place dans les cours et les manuels de géographie politique. Après avoir mis en lumières les causes de ce retard, cette communication s'attache à montrer comment « la démocratie sexuelle » (Eric Fassin) est devenue l'arme de prédilection de l'Occident pour s'engager dans le conflit des civilisations, via d'une part la régulation des flux migratoires dans le cadre d'une immigration choisie et d'autre part la rhétorique légitimant l'engagement militaire occidental notamment en Afghanistan ou en Irak. Cependant, cette défense ne va pas sans ambiguïtés comme le montre les prises de position critiques de féministes et d'associations homosexuelles qui refusent cette instrumentalisation tant sur le plan de la politique intérieure que de la politique étrangère (Christine Delphy, Christelle Hamel, Elsa Dorlin). Enfin, elle montrera que plus largement les questions de genre et de sexualité ne sont pas un nouvel objet à explorer en géopolitique, mais inextricablement et intrinsèquement liées à la géographie politique. Les questions sexuelles sont des questions politiques. La sexualité est au cœur de la biopolitique, comme l'a montré Michel Foucault, puisque le sexe est à la croisée de la « discipline des corps » et de « la régulation des populations », mais aussi de la reproduction des populations et donc des peuples. Il y a donc des profits heuristiques et scientifiques à prendre en compte ces questions pour penser les enjeux politiques et géopolitiques contemporains et plus largement la question de l'altérité.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Cox K., Dahlman C., Rosière S., Vacchiani-Marcuzzo C. Penser l'espace politique, Ellipse, pp.54-68, 2009
Liste complète des métadonnées

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00472639
Contributeur : Marianne Blidon <>
Soumis le : lundi 12 avril 2010 - 18:01:28
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:42

Identifiants

  • HAL Id : hal-00472639, version 1

Collections

Citation

Marianne Blidon. Genre et sexualité : deux impensés de la géographie politique française. Cox K., Dahlman C., Rosière S., Vacchiani-Marcuzzo C. Penser l'espace politique, Ellipse, pp.54-68, 2009. 〈hal-00472639〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

363