Fragments et utopies chez Robert Musil

Résumé : "Quelle place accorder au fragment, entendu ici comme type d'écrit ? Quelle valeur lui donner, aussi bien sur le plan esthétique que théorique ? A travers ces questions simples, et assez générales, Musil révèle un aspect important de sa pensée concernant la littérature et l'écriture : un souci pour une juste délimitation des genres d'écriture qui permettent d'en cerner la perfection propre, indissolublement esthétique et théorique. Genre et valeur sont liés, non au sens d'une hiérarchie des genres selon une échelle de valeur, mais d'une valeur intrinsèque à chaque genre, ce qui suppose donc leur distinction. Cela l'amène, notamment dans une ébauche d'essai intitulée [Forme et fond] , à préciser les différences entre poésie, prose scientifique, essai, roman-nouvelle-drame mis ensemble. Il s'agira donc ici de s'interroger sur la présence du fragment dans l'oeuvre de Musil, sur sa place possible dans cette esquisse de classification des genres, et donc sur sa valeur intrinsèque tant esthétique que théorique..."
Type de document :
Article dans une revue
Alkemie, 2008, pp.81-97
Liste complète des métadonnées

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00766833
Contributeur : Pierre Fasula <>
Soumis le : mercredi 19 décembre 2012 - 10:17:35
Dernière modification le : mercredi 19 décembre 2012 - 10:17:35

Identifiants

  • HAL Id : hal-00766833, version 1

Collections

Citation

Pierre Fasula. Fragments et utopies chez Robert Musil. Alkemie, 2008, pp.81-97. 〈hal-00766833〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

131