Ce que l'homme de lettre fait au langage

Résumé : Le but de cette intervention serait de partir de ce qui est maintenant relativement bien connu, à savoir ce que dit Wittgenstein du langage ordinaire et notamment du rôle des règles et de l'usage concernant la signification, pour comprendre cet usage bien particulier du langage qu'est celui de la littérature - si tant est qu'on puisse parler d'un usage littéraire du langage là où l'on a à faire en réalité à des usages romanesques, poétiques, théâtraux, pour ne citer que les principaux. Plus précisément, si l'on admet le rôle central des règles, de leur suivi, dans notre capacité à tenir un propos sensé, la question est alors de savoir ce que fait l'homme de lettre quand il produit un texte littéraire : ajoute-t-il d'autres règles qui se superposeraient à l'usage ordinaire ? Comment penser alors le rapport de ces deux types de règles, de nature sans doute différente ? S'autorise-t-il à ne plus prendre en compte voire à transgresser l'usage ordinaire pour lui substituer ses propres règles ? Mais ne tombe-t-on pas alors dans le mythe, cette fois littéraire, d'un suivi privé de règles ? Or, s'il ne s'agit ni d'ajout, de désintérêt ou de transgression à l'égard des règles, le problème de ce que fait réellement l'homme de lettre reste intact.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00766897
Contributor : Pierre Fasula <>
Submitted on : Wednesday, December 19, 2012 - 11:05:08 AM
Last modification on : Wednesday, December 19, 2012 - 11:26:34 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00766897, version 1

Collections

Citation

Pierre Fasula. Ce que l'homme de lettre fait au langage. Ce que l'homme de lettre fait au langage, Mar 2010, Paris, France. ⟨hal-00766897⟩

Share

Metrics

Record views

105