Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Que nous enseigne l'analyse de la répartition primaire des revenus ?

Résumé : En France, la part salariale dans la valeur ajoutée a beaucoup augmenté entre 1973 et 1983. Elle a ensuite beaucoup baissé dans les année 1980, s'est stabilisée au début des années 1990 avant de repartir à la hausse depuis la crise des subprimes. Trois grands facteurs expliquent son évolution : le coût de l'énergie, l'élasticité de substitution capital-travail et le pouvoir de négociation salarial. Le coin socio-fiscal n'a en revanche pas d'incidence claire. La répartition primaire et ses évolutions influencent directement le taux national d'épargne et peuvent donc avoir un impact significatif sur la croissance. Cet indicateur requiert néanmoins d'être complété par une analyse des inégalités individuelles de revenu.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00994567
Contributeur : Nicolas Canry <>
Soumis le : mercredi 21 mai 2014 - 16:35:54
Dernière modification le : mardi 19 janvier 2021 - 11:08:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-00994567, version 1

Collections

Citation

Nicolas Canry. Que nous enseigne l'analyse de la répartition primaire des revenus ?. EcoFlash : Mensuel d'informations économiques et sociales, CNDP, 2014, 6 p. (1-6). ⟨hal-00994567⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

635