Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Sous le phare durkheimien. La sociologie française au prisme du Centre d’études sociologiques (1946-1955)

Dylan Simon 1, 2
2 EHGO
GC (UMR_8504) - Géographie-cités
Résumé : Dans les études sur le Centre d’études sociologiques dans les années 1950, l’institution est souvent présentée comme le premier « laboratoire » de sociologie, la matrice d’une refondation « disciplinaire » après la guerre. À partir des archives du Centre plus que des témoignages de ses anciens membres, le présent article discute cette perspective en montrant comment l’institution doit être pensée, au moins jusqu’à la moitié des années 1950, dans la continuité des modes de fonctionnement scientifiques qui prévalaient dans l’entre-deux-guerres. Afin de faire ressortir les filiations savantes entretenues avec la tradition durkheimienne, l’auteur s’appuie notamment sur la trajectoire du géographe Max Sorre, qui dirigea le CES jusqu’en 1956.
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-01955846
Contributor : Dylan Simon <>
Submitted on : Monday, October 14, 2019 - 7:11:06 PM
Last modification on : Tuesday, May 12, 2020 - 3:42:15 PM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, January 15, 2020 - 1:25:45 PM

File

Sous le phare durkheimien Gen...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Dylan Simon. Sous le phare durkheimien. La sociologie française au prisme du Centre d’études sociologiques (1946-1955). Genèses. Sciences sociales et histoire, Belin, 2018, 113 (4), pp.169-192. ⟨10.3917/gen.113.0169⟩. ⟨hal-01955846⟩

Share

Metrics

Record views

613

Files downloads

486