Le concept à géométrie variable de "centre/périphérie"

Résumé : La notion d e système centre / périphérie a é té utilisée à plusieurs reprises lors du prem ier séminaire du th èm e « Évolution des structures e t dynamiques sociales », selon des acceptions e t des échelles spatio-tem porelles diverses, à l'image d e c e qui se produit au sein d e la com m unauté des g é o g ra p h e s, et d a n s celle d e s archéologues anglophones depuis une vingtaine d 'a n n é es. C'est pourquoi il m 'a paru utile d e l'examiner plus attentivem ent. La notion d e système centre / périphérie a été élaborée, sous sa forme actuelle, par les économ istes du sous-développem ent. Elle exprime une relation dissymétrique entre un sous-ensemble central, exploiteur e t un autre éloigné, dominé. Un m alentendu majeur vient d e l'utilisation d e ce tte terminologie à propos d e n'im porte quelle disposition auréolaire. D'autres m odèles existent pourtant, en particulier ceux d 'é c o n o m ie-m o n d e ou systèm e-m onde, qui constituent des outils théoriques précieux pour rendre c o m p te des relations entre sociétés d e niveaux d e développem ent inégaux, mais d é n u é es du caractère d'exploitation, au sens marxiste du term e. Une é tu d e d e c a s perm et d'illustrer les heurs et malheurs d e c e tte notion. La docum entation d e la fin du 1er â g e du fer e u ro p éen suggère l'existence d e relations à g ran d e échelle du type « systèm e-m onde », co m m e l'ont très tôt rem arqué Frankenstein e t Rowlands (1978). Définir les causes des c o n ta c ts entre colons e t indigènes au milieu du 1er millénaire av. J.-C. ne constitue plus un sujet d e d é b a t pour la période e t la zo n e considérées. Les sources littéraires grecques stipulent les approvisionnements que les comptoirs coloniaux av aient pour but d e satisfaire ; il s'agissait surtout d e matières prem ières e t d'esclaves. Les d é b a ts dem eurent vifs, en revanche, sur les modalités d e ces échanges entre partenaires inégaux et sur les c o n séq u en ces d e c e s contacts. C ela est dû à l'imprécision des sources littéraires en c e qui concerne le volume e t l'origine d e s biens éch an g és, mais aussi à l'incapacité de l'archéologie pour identifier l'origine d e c e s biens (sauf exceptions com m e l'am bre) e t ainsi pour évaluer le volume du trafic. Les seuls témoins conservés d e c e s c o n ta c ts sont des objets ou des élém ents stylistiques importés depuis les cités-états m éditerranéennes. L'état d e la question Tout d'abord, il convient d e souligner, avec C. Grataloup (1993), qu'il faut éviter d e confondre, com m e on le fait souvent les m odèles c e n tre / périphérie e t les m odèles auréolaires. Dans un m o d èle centre/périphérie stricto sensu, i existe une contradiction spatiale, i_n rapport d'exploitation entre les deux, tandis q u e dans un m odèle auréolaire, la contradiction est ab sente. De plus, on imagine à tort q u e le rôle d e la distance est inhérent à ces m odèles, alors que des configurations centre/périphérie non circulaires (p a r exem ple lorsque le « centre » s'appuie sur une discontinuité d e milieu ou topographique, telle qu'une f a ç a d e maritime ou m ontagneuse), d e m êm e que des m odèles hiérarchisés mais non auréolaires, dits alors sectoriels, sont fréquents. I convient aussi d'insister sur la polysémie potentielle des représentations auréolaires. Ces dernières peuvent figurer une « to m b é e d e la distance » après avoir défini des o n d es jugées plus significatives q u e d'autres pour le sujet traité. Elles peuvent représenter des zones fonctionnellement emboîtées, com m e d an s le « p a y s a g e d e von Thünen ». Elles peuvent enfin correspondre aux é ta p e s d'un phénom ène d e d é v e lo p p e m e n t spatio-tem porel. Ces trois significations sont parfois com binées. Dans la manipulation d e ces modèles, il s'avère, bien entendu, crucial d e travaillera une échelle a d a p té e au systèm e auquel on a affaire.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [39 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02074030
Contributeur : Umr7041 Arscan <>
Soumis le : mercredi 20 mars 2019 - 14:04:54
Dernière modification le : mardi 21 janvier 2020 - 01:23:01
Archivage à long terme le : vendredi 21 juin 2019 - 14:57:37

Fichier

Cahier des thèmes_ArScAn_01 ...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02074030, version 1

Citation

Patrice Brun. Le concept à géométrie variable de "centre/périphérie". Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2001, pp.62-65. ⟨hal-02074030⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16

Téléchargements de fichiers

34