Les relations "sociétés mobiles/sociétés sédentaires" lors de la néolithisation de l'Europe

Résumé : Il aurait é té regrettable d e ne p a s examiner, lors d'une réflexion collective sur la question des relations entre sociétés mobiles e t sociétés sédentaires, celles qui ont nécessairem ent existé lors d e la néolithisation de l'Europe. N 'étant pas in spécialiste d e c e tte période, j'aborderai ici c e cas en ad o p tan t un point d e vue assez distancié d'anthropologue social. 1 est permis d'espérer q u e la perte en précision, sera c o m p e n sé e par la pertinence d'interrogations e n c o re p e u abordées dans notre pays. Pour bien com prendre la teneur des d é b a ts en cours sur ce tte question, I convient d'organiser le propos en suivant l'histoire d e la recherche. Ainsi, ap rès l'exposé du m o d èle traditionnel, sera présentée l'antithèse élaborée p ar la new a rch a e o lo g y britannique, puis le relais d e c e tte critique assuré, sur d'autres bases, par les postprocessualistes. On verra ensuite com m ent quelques chercheurs francophones ont entrepris d'em prunter c e tte voie postprocessuelle. On tentera enfin d e faire la part entre faux d é b a ts et vraies questions.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02074037
Contributeur : Umr7041 Arscan <>
Soumis le : mardi 9 avril 2019 - 10:48:15
Dernière modification le : mardi 21 janvier 2020 - 01:24:22

Fichier

Cahier des thèmes_ArScAn_01 ...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02074037, version 1

Citation

Patrice Brun. Les relations "sociétés mobiles/sociétés sédentaires" lors de la néolithisation de l'Europe. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2001, pp.57-61. ⟨hal-02074037⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12

Téléchargements de fichiers

36