Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

L'ingénieur et "la machine qui n'était pas à vapeur" : Innover au Huelgoat dans les années 1830

Résumé : Cet article interroge le statut de l'invention dans un grand Corps d'Ingénieur d'Etat. L'industrie a compris dans les années 1830 que le pays était moins riche en charbon qu'attendu. Accroître les performances de la filière hydraulique s'avère nécessaire. Fourneyron (EMSE) invente la turbine, Poncelet (Ponts) industrialise la roue. On voit ici comment Juncker, ingénieur des Mines, a modernisé la machine à colonne d'eau, et comment le Corps des Mines a investi intellectuellement dans cette trouvaille, croyant y trouver l'équivalent hydraulique de la machine de Watt.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00007716
Contributeur : Anne-Françoise Garçon <>
Soumis le : dimanche 8 janvier 2006 - 23:08:33
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:36

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00007716, version 1

Collections

Citation

Anne-Françoise Garçon. L'ingénieur et "la machine qui n'était pas à vapeur" : Innover au Huelgoat dans les années 1830. Archives, objets et images des constructions de l'eau du Moyen Age à l'ère industrielle. Cahiers d'Histoire et de Philosophie des Sciences, 2002, Lyon, France. p. 163-186. ⟨halshs-00007716⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

285