Ce qu'une économie de marchés de capitaux n'est pas

Résumé : L'objet de cet article n'est pas de rajouter aux invectives déjà lancées contre les institutions financières internationales, mais plutôt de défaire un certain nombre d'idées reçues à propos de la nature des systèmes financiers et de leur évolution. Le propos que nous entendons défendre est le suivant : la thèse de la libéralisation financière, ou tout au moins l'interprétation qui en est souvent restituée, est infondée parce qu'elle s'appuie sur une vision profondément erronée de ce qu'est une économie de marché de capitaux. Pour ce faire, nous nous appliquons ici à présenter ce qu'une économie de marché de capitaux n'est pas. Une définition par la négative déclinée en quatre points :
-Une économie de marchés de capitaux n'est pas un modèle uniforme.
-Une économie de marchés de capitaux n'est pas le résultat d'un "évolutionnisme financier".
-Une économie de marchés de capitaux n'est pas nécessairement désintermédiée.
-Une économie de marchés de capitaux n'est pas nécessairement déréglementée.
Document type :
Journal articles
Techniques financières et développement, 2004, pp.32-43
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00354866
Contributor : Jézabel Couppey-Soubeyran <>
Submitted on : Wednesday, January 21, 2009 - 12:22:24 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:18:56 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00354866, version 1

Collections

Citation

Jézabel Couppey-Soubeyran, Dhafer Saïdane. Ce qu'une économie de marchés de capitaux n'est pas. Techniques financières et développement, 2004, pp.32-43. 〈halshs-00354866〉

Share

Metrics

Record views

316