Figurer l'espace en sciences sociales

Résumé : Les articles du dossier de ce numéro double de Transeo s'inscrivent dans une problématique qui interroge les manières dont les pratiques et les représentations sociales, en déterminant enjeux et les stratégies de par leur relation, conduisent à mettre en formes des espaces. Mais, avant de présenter ces études dans sa dernière partie (« Espaces figurés »,p.11), notre introduction revient sur le principe selon lequel figurer l'espace consiste à (re)construire une image de la réalité à partir d'un ensemble d'éléments identifiables et de la distance qu'ils entretiennent les uns avec les autres. Cette (re)construction dépendant de la position du chercheurs, des méthodes, outils et épistémologie(s) dont il use, autant que des données qu'il sélectionne et positionne, figurer l'espace nous apparaît moins comme la possibilité de sortir d'un point de vue particulier, comme le souhaiteraient certains courants de la cartographie, que comme le moyen de donner un point de vue spécifique sur un ensemble de points. D'où la nécessite peut-être, afin d'élargir ce point de vue spécifique, de se situer dans une perspective transdisciplinaire, de tenter de faire coïncider ou coordonner un ensemble d'axes paradigmatiques, c'est-à-dire de se situer dans plusieurs (sous)espaces disciplinaires et d'en cumuler les outils de connaissances afin d'affiner toujours davantage cette (re)construction. Ainsi, après être revenu, sans objectif d'exhaustivité, sur diverses études qui ont figuré l'espace en sciences sociales (« Figuration de l'espace et sciences sociales », p.3) en dépassant les grandes oppositions qui structurent cet univers de production culturelle particulier que représente le champ scientifique, notre propos a consisté à chercher une articulation entre trois types d'espaces différents qui y co-existent : l'espace physique, l'espace social et l'espace socio-cognitif. Cette option théorique comme piste de recherche pour rendre compte de l'activité du monde social (« Espaces figurés et articulations des figurations de l'espace », p.7), demandant de passer par l'objectivation de et des positions dans la mesure où ce sont en effet ces positions qui permettent de localiser des points de repère délimitant alors un espace, de (se) le représenter pour tenter d'en saisir les agencements et les configurations qui procèdent de la relation entre ces points. Ensemble de positions dont les relations élident donc des espaces, qu'il s'agisse de lieux, de textes, de groupes de personnes et/ou de représentations, permettant aussi de saisir alors ce qui les lie autant que les espaces qu'elles définissent et qui contribuent à les définir. Dans tous les cas, les dimensions sociales et leurs enjeux (de pouvoir et de domination) se retraduisent, de manière « brouillée » dirait Bourdieu ou « masquée » pour Lacoste, toujours en termes spatiaux, comme les dimensions spatiales sont l'œuvre d'incessantes pratiques (qui peuvent être non moins brouillées et/ou masquées) de qualifications, de classifications, de représentations, de hiérarchisations sociales de personnes, de groupes... Ce que montrent bien chacun des textes qui se situent d'ailleurs tous à l'intersection de plusieurs disciplines pour rendre compte des objets qu'ils se sont donnés d'analyser.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00563953
Contributeur : Rosine Schlumberger <>
Soumis le : jeudi 9 novembre 2017 - 09:37:24
Dernière modification le : samedi 11 novembre 2017 - 01:03:51

Fichier

Borja et al._2010_Transéo_2-3...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00563953, version 1

Citation

Simon Borja, Anaïs Cretin, Samuel Depraz, Antoine Fleury, Delphine Iost, et al.. Figurer l'espace en sciences sociales. Transeo, 2010, 〈http://www.transeo-review.eu/Figurer-l-espace-en-sciences.html〉. 〈halshs-00563953〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

451

Téléchargements du document

5