La France perd-elle la mémoire ? Pour une défense républicaine des luttes mémorielles

Résumé : L'article examine les critiques généralement adressées par les intellectuels républicains français aux minorités ethniques lorsque ces dernières invoquent le " devoir de mémoire " pour promouvoir leur reconnaissance sociale et politique. Il tâche de dissocier les dimensions morale, épistémique et politique de ces critiques, à partir d'une analyse des arguments de P. Bruckner (La tyrannie de la pénitence), H. Rousso (La hantise du passé) et J.-P. Rioux (La France perd la mémoire), et en propose une critique interne afin de défendre la perspective d'un républicanisme ouvert à la contestation ethnique
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
A. Giovannoni, J. Guilhaumou. Histoire et subjectivation,, Kimé, pp.165-196, 2008
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00599648
Contributeur : Dubs Delphine <>
Soumis le : vendredi 10 juin 2011 - 14:41:41
Dernière modification le : vendredi 10 juin 2011 - 14:41:41

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00599648, version 1

Collections

Citation

Sophie Guérard de Latour. La France perd-elle la mémoire ? Pour une défense républicaine des luttes mémorielles. A. Giovannoni, J. Guilhaumou. Histoire et subjectivation,, Kimé, pp.165-196, 2008. <halshs-00599648>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110