Sidgwick, Moore et l'approche économique de l'utilité des règles ordinaires

Résumé : Cet article est consacré aux arguments naturalistes mobilisés par Henry Sidgwick et par George Edward Moore dans l'analyse de l'utilité des règles morales ordinaires. Les hypothèses évolutionnistes d'arrière-plan et l'observation des conditions naturelles des interactions humaines typiques jouent un rôle décisif dans ce contexte, de même que l'attention spécifique aux limitations cognitives dans l'espèce humaine. Sur certains points, des analyses décisionnelles et économiques plus récentes viennent préciser des intuitions remarquables de ces auteurs et donnent un aperçu des rapports qui se nouent entre des arguments philosophiques classiques et les approches économiques de l'information et de la décision.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00791854
Contributeur : Emmanuel Picavet <>
Soumis le : jeudi 21 février 2013 - 14:01:50
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:13

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00791854, version 1

Citation

Emmanuel Picavet. Sidgwick, Moore et l'approche économique de l'utilité des règles ordinaires. Revue de Métaphysique et de Morale, Presses Universitaires de France, 2005, pp.333-347. ⟨halshs-00791854⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

238