La résilience des formes : La ceinture urbaine de la rive droite à Paris

Résumé : La mise en place d'un SIG historique pour la ville de Paris permet d'appréhender l'héritage urbain des écoulements, et notamment du grand paléoméandre de la rive droite. Des fouilles archéologiques sont venues éclairer l'évolution géomorphologique de la plaine alluviale de Paris durant l'Holocène. Toutefois la prégnance de cette zone humide dans la structuration de l'espace urbain parisien n'a pas encore été suffisamment soulignée. Le croisement entre des données textuelles, planimétriques et archéologiques montre assez nettement la résilience de cette forme : elle marque, sur la longue durée, les espaces seigneuriaux (censive de Sainte-Opportune), l'exploitation pastorale puis agricole du sol à partir du milieu du XIIe siècle, les infrastructures techniques (réseau d'égouts du Moyen Âge et de l'époque moderne), le tissu urbain (réseau viaire et trames des XIXe et XXe siècles). Pourtant produites dans des contextes documentaires très variés, la spatialisation de ces données atteste la convergence géographique du phénomène et constitue une nouvelle pièce à verser au dossier de la transmission des formes au-delà de la seule temporalité de l'aménagement humain.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00857645
Contributeur : Hélène Noizet <>
Soumis le : mardi 3 septembre 2013 - 17:57:02
Dernière modification le : mardi 21 janvier 2020 - 01:22:33
Archivage à long terme le : mercredi 4 décembre 2013 - 04:20:38

Fichier

Noizet_Mirlou_Robert_paleomean...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00857645, version 1

Citation

Hélène Noizet, Laurent Mirlou, Sandrine Robert. La résilience des formes : La ceinture urbaine de la rive droite à Paris. Etudes rurales, EHESS, 2013, 191, pp.193-220. ⟨halshs-00857645⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

705

Téléchargements de fichiers

665