Dans les pas de la nuit. Les rythmes urbains de Beyrouth à la tombée du jour

Abstract : Dans une perspective d’étude sur les rythmes urbains, l’article s’attache à analyser les modalités de passage du jour à la nuit à Beyrouth. En appréhendant cette dernière comme un espace-temps multiforme aux limites labiles, l’étude de terrain a mené à l’identification d’une période de transition – la « marche » – entre le jour et la nuit, condensé des principaux rythmes de la ville. Ce temps de passage est celui de la mise en place d’une scénographie nocturne à l’échelle du quartier, et de l’apparition d’une ville en archipel à l’échelle de l’agglomération. La lecture d’une nouvelle géographie de Beyrouth au cours du passage du jour à la nuit révèle une ville divisée, dans laquelle les représentations et les rythmes urbains s’influencent mutuellement et se répercutent sur les trajectoires et les pratiques spatiales des individus.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01201664
Contributeur : Marie Bonte <>
Soumis le : jeudi 17 septembre 2015 - 16:51:05
Dernière modification le : lundi 18 février 2019 - 09:44:41

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Marie Bonte, Louis Le Douarin. Dans les pas de la nuit. Les rythmes urbains de Beyrouth à la tombée du jour. Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, Université de Provence, 2014, Les empreintes du temps : calendriers et rythmes sociaux, pp.163-184. ⟨https://journals.openedition.org/remmm/⟩. ⟨10.4000/remmm.8899⟩. ⟨halshs-01201664⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

245