On the decomposition of Generalized Additive Independence models

Résumé : Le modèle GAI (Indépendance Additive Généralisée) proposé par Fishburn est une généralisation du modèle de l'utilité additive, qui ne satisfait pas nécessairement à l'indépendance mutuelle préférentielle. Sa grande généralité rend cependant son usage et son étude difficiles. Nous considérons une sous-classe significative des modèles GAI, précisément les modèles GAI discrets 2-additifs, et nous obtenons pour cette classe une décomposition en termes positifs et croissants. Cette décomposition permet une réduction de la complexité, passant de la complexité exponentielle à la complexité quadratique, pour tout problème d'optimisation utilisant ces modèles discrets 2-additifs, les rendant ainsi utilisables dans la pratique.
Type de document :
Autre publication
Documents de travail du Centre d'Economie de la Sorbonne 2015.64 - ISSN : 1955-611X. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01222546
Contributeur : Lucie Label <>
Soumis le : vendredi 30 octobre 2015 - 10:57:52
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 11:48:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 08:22:51

Fichier

15064.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01222546, version 1

Collections

Citation

Michel Grabisch, Christophe Labreuche. On the decomposition of Generalized Additive Independence models. Documents de travail du Centre d'Economie de la Sorbonne 2015.64 - ISSN : 1955-611X. 2015. 〈halshs-01222546〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169

Téléchargements de fichiers

221