La citoyenneté animale : mirage ou solution miracle ?

Résumé : Pour qui s’intéresse, en juriste, à la place de l’animal, la question ne manque pas de soulever les plus grandes difficultés pour au moins deux raisons : d’une part, cette place est aujourd’hui très indéterminée et d’autre part, cette indétermination est pointée par un très grand nombre d’excellents travaux auxquels seuls des cuistres de la pire espèce pourraient envisager de trouver à ajouter. Il faut donc aller voir ailleurs. À dire vrai, même ailleurs, la place de l’animal ne manque pas de susciter un très grand nombre de discussions et ce, depuis bien longtemps. Autrement dit, si le droit positif tient l’animal entre le marteau de la chose et l’enclume de la personne, un regard plus distancié permet assez vite de s’apercevoir que l’animal est également pris entre la science du droit et celle de la morale que l’on appelle aussi éthique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01413805
Contributeur : Pierre Brunet <>
Soumis le : dimanche 11 décembre 2016 - 11:33:55
Dernière modification le : jeudi 15 février 2018 - 16:22:06
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 00:35:02

Fichier

BRUNET 2014 Citoyenneté Anim...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01413805, version 1

Collections

Citation

Pierre Brunet. La citoyenneté animale : mirage ou solution miracle ?. Eric de Mari, Dominique Taurisson-Mouret Ranger l’animal: l’impact environnemental de la norme en milieu contraint, Victoires Editions, pp.112-124, 2014, ⟨http://www.dynamiques-du-droit.cnrs.fr/spip.php?article1084⟩. ⟨halshs-01413805⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

395