Le creuset du périodique : préhistoire médiatique de la bande dessinée

Résumé : Il est désormais acquis qu'une forme précursive d'iconographie séquencée a bien vu le jour au XIXe siècle et que la petite presse satirique lui servit de matrice. La lecture panoramique des premiers journaux illustrés laisse apparaître sous la signature d'auteurs moins prestigieux que Daumier, que sont Nadar, Cham, Stop ou autres Mars, des planches d'images fractionnées entretenant entre elles un rapport plus ou moins explicité par la forme, le dispositif ou les légendes. C’est à partir de ce dispositif encore très sommaire que se développe alors, dans la presse de la fin du XIXe siècle, une complexification des procédés narratifs graphiques menant à l’autonomisation du genre de la bande dessinée, avec ses contraintes propres. Lorsqu'il débute au Chat noir, un artiste comme Willette se passionne pour ce qu'il appelle des « monologues » en images et qu'il voit comme une hybridation de la pantomime et de l'esprit fumiste cher à son ami Sapeck. Il multiplie alors ces histoires séquencées, sans légende, dont il devient l'un des spécialistes avec Steinlen et Henri Rivière.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01431319
Contributeur : Julien Schuh <>
Soumis le : mardi 10 janvier 2017 - 16:38:35
Dernière modification le : jeudi 21 mars 2019 - 12:00:23
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 16:07:03

Fichier

Bihl et Schuh Le Creuset du pe...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01431319, version 1

Citation

Laurent Bihl, Julien Schuh. Le creuset du périodique : préhistoire médiatique de la bande dessinée. Le Magasin du XIXe siècle, Société des Etudes Romantiques et Dix-neuviémistes (SERD), 2016, Et la BD fut!, pp.42-49. ⟨halshs-01431319⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145

Téléchargements de fichiers

70