Les groupes humains et leurs traditions au Tardiglaciaire dans le Bassin parisien. Apports de la technologie lithique comparée.

Résumé : La multiplication des travaux de terrain et la reprise systématique des collections anciennes dessinent le cadre de cette recherche. Le développement de la technologie comparée offre de nouveaux outils méthodologiques aptes à mettre en évidence non seulement les concepts qui guident les activités de taille du silex et de fabrication des outils, mais aussi la place qu'occupent ces activités au sein des systèmes techniques. L'enquête débute par les groupes du Magdalénien supérieur qui semblent avoir occupé la région depuis le Bølling jusqu'au début de l'Allerød. Elle se poursuit par une réflexion sur le rythme et les modalités de l' "azilianisation" qui s'est produite dans le Bassin Parisien au cours de l'Allerød. L'enquête s'achève au moment de la transition Tardi/Postglaciaire, quand l'ouest et le sud du Bassin Parisien voient l'émergence, après un hiatus apparent, de faciès identifiés de longue date dans les bassins de la Tamise et de la Somme : les faciès "belloisiens" (ou Long blade assemblages).
Type de document :
Thèse
Sciences de l'Homme et Société. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 1995. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00267435
Contributeur : Boris Valentin <>
Soumis le : jeudi 27 mars 2008 - 14:05:31
Dernière modification le : mardi 23 janvier 2018 - 12:54:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mai 2010 - 20:40:40

Identifiants

  • HAL Id : tel-00267435, version 1

Collections

Citation

Boris Valentin. Les groupes humains et leurs traditions au Tardiglaciaire dans le Bassin parisien. Apports de la technologie lithique comparée.. Sciences de l'Homme et Société. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 1995. Français. 〈tel-00267435〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

620

Téléchargements de fichiers

2334