Consentement et subjectivité juridique : contribution à une théorie émotivo-rationnelle du droit

Résumé : Le consentement est probablement l'un des concepts les plus familiers aux juristes. Initiée à son fonctionnement dès le début des études du droit, par le prisme quasi exclusif du droit des obligations, la communauté juridique trouve dans celui-ci un moyen commode d'expliquer l'engagement individuel dans un ensemble de normes. Dès lors, c'est par le consentement que l'on pourrait rendre compte de la volonté, c'est-à-dire de cet élément subjectif qui permet l'application de la règle.Pourtant, après une étude approfondie, deux éléments au moins étonnent. Le premier tient à ce que la réflexion sur ce sujet est quantitativement faible. Le second, quant à lui, consiste dans le fait que la définition même du terme de consentement est trop peu interrogée. Ce faisant, elle varie d'un auteur à l'autre avec toutefois un trait commun: le consentement est presque toujours pensé comme détaché de la personne qui en est l'auteur. Ainsi, on évite d'avoir à s'interroger sur l'acteur principal de l'ordre juridique.Malgré ses mérites, cette vision abstraite est devenue trop excessive pour pouvoir demeurer en l'état. L'absence de définition du concept a pour effet de faire émerger des usages nouveaux de ce dernier. On pensait avoir résolu la question de la subjectivité, et pourtant elle fait retour dans ses manifestations les plus concrètes.Dès lors, notre recherche consistera à essayer de trouver une définition du consentement, en faisant l'hypothèse d'un retour fécond à ses origines. Grâce à cela, on pourra tenter de proposer une nouvelle compréhension du concept et de la subjectivité juridique, en intégrant la dimension émotionnelle dans la réflexion sur le droit.
Type de document :
Thèse
Droit. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2014. Français. 〈NNT : 2014PA010283〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01812528
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 11 juin 2018 - 15:01:14
Dernière modification le : vendredi 22 juin 2018 - 18:36:01
Document(s) archivé(s) le : mercredi 12 septembre 2018 - 22:12:23

Fichier

2014-09_-_-_-_CHRISTELLE_-_Con...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01812528, version 1

Collections

Citation

Maxence Christelle. Consentement et subjectivité juridique : contribution à une théorie émotivo-rationnelle du droit. Droit. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2014. Français. 〈NNT : 2014PA010283〉. 〈tel-01812528〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

139

Téléchargements de fichiers

251