Gated Communities and House Prices: Suburban Change in Southern California, 1980-2008.

Résumé : La sélection des résidents d'un quartier par le prix constituant un facteur fondamental de la ségrégation, cet article vise à analyser la manière dont les gated communities se différencient des autres lotissements non enclos, en termes d'évolution des valeurs immobilières. Les gated communities constituant avant tout des lotissements comme les autres, à la différence près que leur accès est fermé et contrôlé, notre étude porte sur la manière dont ces lotissements fermés se différencient des autres lotissements en termes d'appréciation ou de dépréciation relative des biens immobiliers ; et ce faisant dans quelle mesure elle contribuent à une sélection sociale des résidents accentuée par des logiques différentielles de production des prix immobiliers sur le temps long. Dans une perspective expérimentale à l'échelon local dans la région de Los Angeles, cet article vise donc, d'une part, à explorer la nature territoriale des gated communities, en particulier la manière dont leur appartenance au genre plus général des lotissements en copropriété (Common Interest Development) permet de structurer la réflexion sur la manière dont elles peuvent générer une plus-value immobilière par rapport aux lotissements non-enclos. L'analyse porte d'autre part - avec les outils de l'analyse spatiale (indice de discontinuité des prix immobiliers) dans les zones ou les lotissements planifiés (fermés ou non) sont surreprésentés (entre 1980 et 2008). A partir de données immobilières, nous identifions les gated communities et les comparons aux données fournies au niveau des Census Tract du recensement en 1980, 1990 et 2000, afin d'analyser les types de trajectoires temporelles des prix immobiliers. Les résultats montrent que les gated communities sont d'une part très hétérogènes, et contribuent globalement à soutenir la hausse des marchés immobiliers, en particulier dans les zones les plus attractives. De plus, les gated communities introduisent localement une plus grande hétérogénéité et instabilité dans les types de trajectoires temporelles des prix immobiliers à l'échelon du quartier.
Type de document :
Article dans une revue
International Journal of Urban and Regional Research, Wiley, 2013, 37 (6), pp.2129-2151. 〈10.1111/j.1468-2427.2012.01139.x〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [72 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-00519725
Contributeur : Renaud Le Goix <>
Soumis le : vendredi 21 septembre 2012 - 07:00:33
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:42
Document(s) archivé(s) le : mardi 13 décembre 2016 - 19:09:45

Fichier

pricesgc-v3_1107_accepted_diff...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Renaud Le Goix, Elena Vesselinov. Gated Communities and House Prices: Suburban Change in Southern California, 1980-2008.. International Journal of Urban and Regional Research, Wiley, 2013, 37 (6), pp.2129-2151. 〈10.1111/j.1468-2427.2012.01139.x〉. 〈hal-00519725v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

396

Téléchargements de fichiers

995