Exploitation du milieu montagnard sur le versant nord des Pyrénées entre 20 000 et 12 000 cal BP: que nous apprend la faune?

Résumé : Après le LGM, le recul des glaciers pyrénéens a libéré de nouveaux espaces désormais disponibles pour les populations végétales et animales. A travers les données de l'archéozoologie, cet article aborde la fréquentation du versant nord des Pyrénées par les hommes de la fin du Paléolithique. Jusqu'à 15 000 cal BP environ, presque toutes les occupations sont situées dans la zone de piémont, en dessous de 500m d'altitude. Des occupations situées entre 500m et 1000m deviennent ensuite plus fréquentes. Faiblement exploités avant 15 000 cal BP, les gibiers de montagne et en particulier le Bouquetin prennent de l'importance à partir du Magdalénien supérieur, ce qui explique sans doute en partie la fréquentation d'altitudes plus élevées. La chasse à la Marmotte bien documentée dans les Alpes, n'a pas d'équivalent dans les Pyrénées. La rareté de ce rongeur dans les Pyrénées pourrait avoir contribué à la faible fréquentation des altitudes élevées.
Type de document :
Article dans une revue
Munibe Antropologia-Arkeologia, Aranzadi, 2016, 67, pp.269-284. 〈10.21630/maa.2016.67.mis04〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01891651
Contributeur : Sandrine Costamagno <>
Soumis le : mardi 9 octobre 2018 - 18:22:08
Dernière modification le : jeudi 11 octobre 2018 - 15:51:56

Fichier

2017 Chevallier et al Munibe.p...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Aude Chevallier, Sandrine Costamagno, Jean-George Ferrié, Delphine Kuntz, Véronique Laroulandie. Exploitation du milieu montagnard sur le versant nord des Pyrénées entre 20 000 et 12 000 cal BP: que nous apprend la faune?. Munibe Antropologia-Arkeologia, Aranzadi, 2016, 67, pp.269-284. 〈10.21630/maa.2016.67.mis04〉. 〈hal-01891651〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

137

Téléchargements de fichiers

12